Education des enfants : 4 attitudes des parents pour la réussir

Les enfants sont sous l’influence de l’environnement dans lequel ils se trouvent. Avec l’avènement de l’internet, les enfants apprennent beaucoup d’autres choses d’eux-mêmes. Ils trouvent parfois que leurs parents n’ont rien à leur apprendre et qu’ils savent presque tout. Dans cet état d’esprit, l’approche de l’éducation de cet enfant sous forte influence du monde extérieur et des NTIC doit etre remodelée afin de s’adapter aux réalités contemporaines de l’enfant. Cela pour le plus grand bonheur de leurs parents qui souhaitent la réussite éducative et sociale de leurs enfants qui sont les futures cadres. Nous proposons ici une manière qui sort un peu de nos habitudes.

Elle est basée sur 4 éléments dont les suivants :   

1-La naissance de l’amitié comme modèle d’interaction

Cela suppose qu’il faut prendre son enfant comme son ami. Ainsi, il va se sentir en sécurité avec nous et va s’ouvrir à nous. Nous serons plus à l’aise pour l’influencer, l’orienter ou le réorienter. L’un de mes cousins y arrive facilement avec ses enfants et cela me fascine beaucoup. Ce dernier, après le repas du soir, s’asseyait avec ses enfants pour s’entretenir avec eux  sur leur journée, et cela dans une ambiance très amicale comme des amis de même âge. Ses enfants constituaient une sorte de fan club pour lui, tellement qu’ils aiment sa compagnie. Malgré ses nombreuses taches professionnelles et la fatigue des journées de dure labeur, il faisait un effort pour entretenir son ‘’fan club’. Il arrivait à leur inculquer l’éducation, les orientations qu’il souhaitait facilement.    

2-L’accompagner en lui posant des questions sur ses réactions, choix

Cela, afin de le comprendre dans son entièreté. Ainsi, nous pourront mieux l’aider à agir et peut-être à choisir. A travers ces questions, l’enfant pourra se rendre compte de certaines erreurs contenues dans ses choix ou réactions. Ainsi, il sera plus disposé à changer ces réactions ou choix primaires. Parce qu’en réalité, ses réactions, choix ou manière de pensée qui ne sont qu’à lui seul, ayant été au contact des questions de son parent, ont fini par trouver plus d’éclaircissement dans son jeune esprit. Ce qui l’amène facilement à appliquer ce que lui-même a décidé. L’enfant se sent à ce moment grandi et considéré par son parent. Il lui est donc ensuite redevable en l'écoutant davantage.

3-Montrer l’exemple à l’enfant

L’enfant est un grand observateur et imitateur surtout de ses parents qui représente son environnement immédiat et permanent. L’enfant veut voir ses parents agir comme ces derniers lui recommandent. Quand on dit à son enfant que mentir ou insulter les gens n’est pas une bonne chose, et que les parents eux-mêmes se permettent de dire des contre-vérités ou à insulter une personne en leur présence, les enfants retiennent que papa ou maman ne fait pas ce qu’il ou elle nous demande de faire. L’enfant ne va plus considérer ce que son parent lui dira. C’est le cas d’un parent se trouvant dans un quartier A, qui est en ligne sur son téléphone cellulaire et qui dit, en présence de ses enfants qu’il se trouve dans le quartier B.  

4-Lui faire vivre des expériences fortes

Vous êtes ‘’ami’’ à votre enfant, vous essayez de le comprendre et lui posez des questions afin d’éclairer ses choix, manière de percevoir les choses et enfin il ne veut rien comprendre, alors essayez de le laisser agir comme il souhaite, tout en le surveillant afin de ne pas mettre sa vie ou celle des autres en danger. Lorsqu’il finit d’agir, faite le point des résultats de ses actes avec lui en lui demandant s’il est content ou pas des résultats obtenus et enfin profiter à ce moment pour partager des principes de vie avec lui car à ce moment, il est très disposé à vous écouter surtout si les résultats obtenus sont différents de ce à quoi il s’attendait.

Pour paraphraser l’humoriste  ‘’Le Magnifique’’, quand on donne des conseils à quelqu’un, il ne comprend pas mais les conséquences négatives de ses actes donnent plus de conseils que la personne comprend très bien.    

 

Par Dr Marc TRA, Médecin Généraliste et Coach Santé et Bien-être