l'impact du stress sur l'organisme

Avec l’apparition de plusieurs pathologies diverses (AVC, diabète, hypertension artérielle, ménopause précoce, troubles cardiaques, libidinaux et sexuels) et des morts subites chez des personnes de plus en plus jeunes et en bon état de santé apparente (en ce qui concerne les examens standards réalisés), nous nous posons des questions quant aux causes éventuelles. Il s’agirait peut etre des contraintes psychologiques ou mentales (les stresseurs) et leurs impacts sur l’organisme humain (le stress). Cela revient à dire que nous devons tous faire le bilan des contraintes que nous subissons et de leurs impacts sur notre organisme afin de prévenir ou retarder l’apparition de certains maux contemporains précités.

En général, une voiture qui doit transporter au maximum 1 tonne de bagages et on y met 2 tonnes de bagages, soit elle ne pourra pas décoller soit les pneus peuvent s’exploser soit des pièces peuvent s’endommager. Mais lorsqu’on enlève le surplus de bagages, elle pourra à nouveau redémarrer et ses pièces vont mettre plus de temps avant de s’user.

C’est la même  chose chez l’etre humain. Lorsqu’il est sous le poids de pressions psychologiques intenses, des ‘’pièces’’ (des cellules voire des organes) peuvent prendre un coup peut etre à cause d’une éventuelle perturbation du milieu intérieur. L’information arrivant aux glandes peut etre mélangée et les glandes peuvent ne pas fonctionner normalement, entrainant une sécrétion anormale d’hormones avec leurs impacts négatifs sur l’organisme (défaillance, fragilisation de l’organisme, vieillissement précoce des cellules ou organes, maladie et c…). La mitochondrie est la centrale énergétique de l’organisme humain. Lorsqu’il y a atteinte des mitochondries, il n’y aura pas de production quantitative ou qualitative d’énergie et l’homme se sent beaucoup fatigué. 

Par Dr Marc TRA, Médecin Généraliste et Coach Santé et Bien-être